Esport (1).jpg

Le sponsoring/partenariat dans l’eSport est-il utile et bilatéral ?


La notion de financer ou de soutenir un projet, peu importe la manière, peut rester encore flou dans cet univers particulier. Transactions financières, cash prizes, trades, rachats, publicités, autant de mot en rapport avec l’argent qui sont de plus en plus présents dans l’eSport.
Investir de l’argent dans une entreprise axée sur ce milieu peut sembler être un pari risqué, mais pourtant bien avantageux. 
Ce qu’il faut comprendre dans cet échange, est qu’il est réellement bilatéral.


En effet, le sponsorisé ou le sponsor de se partagent de manière équitable le fruit de leur participation. L’entreprise qui mise sur un acteur de l’eSport investit majoritairement son argent/son image/ses produits afin d’augmenter considérablement sa visibilité auprès de son public habituel, mais peut également toucher de nouvelles cibles non étudiées. Le sponsorisé devient alors l’élément-moteur de cette nouvelle campagne et doit alors réaliser l’objectif souhaité par le sponsor.


Et, il se trouve que les moyens sont nombreux pour y parvenir : réseaux sociaux (Twitter, Facebook, Instagram) et plateformes sociales de diffusion (Twitch, YouTube), site internet, évènements online et offline (tournois, évènements caritatifs, etc.) avec joueurs professionnels aux couleurs des entreprises présentes.

 

La visibilité est omniprésente et correspond tout simplement à/aux activité(s) de l’entreprise sponsorisée. Ce n’est pas pour rien que Spotify, McDonald’s, Red Bull, les banques en général et même certaines PME locales se sont déjà emparés de ce business de plus en plus juteux.
Si vous doutez encore que l’eSport soit l’avenir économique mondial, voici quelques chiffres clés pour 2019 et 2020 :


- 437 millions d’internautes intéressés par l’eSport 2019 <> 495 millions en 2020
 

- 223 millions de personnes investies dans le milieu du Gaming


- 885 compétitions majeures mondiales
 

- Twitch en 2019 : 9 milliards d’heures de visionnage (+11,7% vis-à-vis de 2018)
 

- Revenus estimés en 2020 : 1,1 milliards de dollars (chiffres non officiels provenant d’études et d’estimations faites par NewZoo Global eSports Market Report 2020 et France-esport.org), dont 58% provenant des sponsors, soit une hausse annuelle de 15,7%.